Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

19 juillet 2013, sur la route

21 Juillet 2013, 09:00am

Publié par Les poésies de Juliette

19 juillet 2013, sur la route

Les blés sont couchés
A moins qu'il ne s'agisse d'orge
A moins qu'il ne s'agisse d'or, je ne sais plus rien sauf qu'il s'agit de toi
Je ne sais plus rien sauf que toute ma vie s'agite autour de toi

Les blés sont couchés
Il y a un an je n'étais pas dehors pour les voir
Tu étais le trésor entre mes bras
Il y a un an tu étais déjà là
Je veux dire déjà dehors
Déjà en-dehors de moi
Et nous étions dedans toi et moi
Tandis qu'au-dehors s'agitaient et se couchaient les blés
Sous la caresse du vent
Loin de nos yeux

Depuis dedans nous avions vue sur le parking
Par où il arrivait, toujours revenait nous voir
Le matin, l'après-midi, le soir
A toute heure, embrasser le bonheur
Il ne nous apportait guère d'échos du dehors
Il préférait s'enfermer, se fondre à nous au-dedans
Notre homme toujours en mouvement, soudain si différent
Nous avions vue aussi sur quelques arbres
Et sur la cathédrale au loin
Il y avait du soleil partout, sur la ville et dans nos cœurs, de l'or

Tu étais dehors mais encore un peu dedans
Accrochée à mon sein tout le temps
Tout contre moi toujours
Toi et moi dedans dehors tout le temps de l'or
Les blés sont couchés et mon cœur fait les mêmes vagues que leurs épis
Et dans le flou ce sont tes cheveux sous mes yeux

Je reviens dans la ville où tu es née
Je reviens avec toi, puis sans toi
Mais tu es partout, où que tu sois
Et il y a cette crampe, cette nausée en moi
Quand il m'est impossible de sentir ta peau sous mes lèvres, sous mes doigts

Les blés sont couchés
Et je me souviens d'il y a un an
Et de quelques jours avant
Où déjà nous nous perdions au milieu des blés
Entre quelques champs
Ton père et moi chantant
Nous enchantant
En t'attendant

Les blés sont couchés
Et je me demande si chaque année
Je revivrai ainsi ta naissance dans chacun de leurs reflets

19 juillet 2013, sur la route