Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lieu premier

11 Février 2013, 10:40am

Publié par Les poésies de Juliette

Ici il y a elle et moi, et lui qui veille sur nous tout bas
ici
elle compte, doigts en éventail levé l’un après l’autre
elle pense, index sur la joue
elle retourne au combat
et hausse un sourcil
comme elle s’enflamme
contre ma peau
elle manifeste, refait le monde
elle est taureau
petit tigre
elle est caresse
parfois violence
poing serré ou main abandonnée
elle boit et mange
et dort
elle s’attrape l’oreille, se passe la main derrière la tête
elle se couvre le front la tempe
elle passe quelques appels
en équilibre, au bout du fil
sans le savoir
elle déclame, grand mouvement de son petit bras
elle rit et gronde parfois
elle respire fort
elle sourit, souris ma souris
elle s’accroche
elle me dit des mots des histoires
romances sans paroles
elle attrape observe
ma bouche mon nez mes mains les siennes mon menton le sien
je te tiens tu me tiens
elle ratisse petite menotte en pince
elle me chatouille me gratouille
elle me coiffe me recoiffe
elle se tord les mains
elle s’enivre
elle brode des contes en dentelle
elle guérit aussi
et prolonge entre nous
la correspondance de la chair
elle ondule volute du poignet de la main
elle dessine rêve nous agite
elle me calme
une pause
elle me regarde
le regarde lui aussi
le temps n’existe plus
elle grandit
ici
c’est aussi
son premier nid

Lieu premier

Commenter cet article

Juliette 16/02/2013 18:49

Merci, Marie.

Marie 16/02/2013 00:20

Super beau poeme que celui-ci....impression d'être "avec" ton regard de mère en le lisant.