Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un tour

12 Juin 2013, 22:22pm

Publié par Les poésies de Juliette

Pendant quelques jours, elle n’avait pas été là, elle avait été comme absente, elle ne les regardait presque pas, ne leur parlait presque pas, elle allait et venait, elle se promenait dans sa tête, elle était absorbée dans autre chose, par autre chose, elle se consumait quelque part, loin d’ici.
Elle avait cherché quelque chose, en avait eu assez des mêmes gestes répétés, des mêmes mots, et des silences aussi. Elle se sentait trop mais sans savoir trop quoi, elle n’aurait su dire si ce qu’elle ressentait était un trop vide ou un trop plein, mais c’était la même chose, il fallait qu’elle soit ailleurs, qu’elle aille voir plus loin ce qui se disait, se faisait, se passait. Si l’herbe était plus verte, ou même plus bleue, plus jaune, ou noire et blanche, peu importait, juste oublier.
Que quelque chose change, parce que c’était toujours pareil. Les mêmes corps, les mêmes mouvements, les odeurs et les sons.
En fait non, ce n’était jamais les mêmes exactement, mais elle avait oublié de regarder, d’écouter, de goûter attentivement. Parce que ça arrive, parfois on oublie.
Elle est revenue un soir. Elle était à nouveau là. Présente. Souriant légèrement, comme apaisée.
Elle a dit « c’est fini » et il a su, ils ont su, à sa voix, à son regard, qu’ils pouvaient être soulagés, que ça allait être mieux maintenant, que tout allait reprendre - à peu près, car rien n’est figé quand il y a de la vie - sa place.

Là où elle était allée, faire un tour, elle avait vu des prairies, des fleurs des champs, des chants d’oiseaux, des eaux vives, du vert, du jaune, du bois, comme du verre qui scintille dans la lumière, des rêves, des souvenirs, de la brume, comme au cinéma. C’était sur le chemin du retour.
A un moment, elle s’était rappelée qu’elle était heureuse. Vraiment. De cette vie, ici, avec eux, comme ça, sa vie. Mais ce n’était plus que dans sa tête, ce rappel était dans tout son être.

Un tour

Commenter cet article